Annexe B : Lignes directrices concernant le calcul des coûts et des valeurs

Révision et traduction

Pour garantir la plus grande qualité possible des textes du projet dans les deux langues, et pour un bon rapport coût-rendement et une utilisation optimale du temps, il est fortement recommandé de faire réviser et relire la version dans la langue originale par un réviseur professionnel avant de l’envoyer à la traduction. Ensuite, la traduction doit être révisée. Enfin, une révision comparative dans les deux langues est recommandée.

Les réviseurs établissent en général leurs coûts selon un tarif horaire, tandis que les traducteurs le font selon un tarif par mot ou par heure.

Comme la révision et la traduction sont directement liées à la qualité des textes, toutes les estimations proposées par les réviseurs ou traducteurs devraient être traitées comme des approximations.

Tarifs de révision :

Les coûts de révision varient entre 0,04 $ et 0,11 $ le mot, ou 42 $ et 55 $ l’heure.

Tarifs au mot :

Les coûts de traduction varient entre 0,20 $ et 0,35 $ le mot.

Au moment de calculer le coût de la traduction, n’oubliez pas que la traduction sera exigée pour tous les textes, y compris les textes de navigation, les textes de remplacement, les transcriptions audio et vidéo, les métadonnées et les mots-clés.

Propriété intellectuelle/droits d’auteur

Dans le cadre de sa contribution au budget total d’un produit en ligne, l’institution principale peut demander que l’on reconnaisse la valeur de la propriété intellectuelle qu’elle met gratuitement à la disposition du public. Les formules suivantes pour le calcul des valeurs sont fondées sur des transactions commerciales moyennes.

Remarque : ces formules ne sont pas destinées à servir de lignes directrices dans les négociations des institutions avec des tiers pour l’acquisition de droits; dans de tels cas, les taux négociés avec des sociétés de gestion collective ou des ayants droit individuels devraient s’appliquer.

Formule pour les images :

Selon le droit de licence moyen que paient les producteurs multimédias pour l’utilisation d’une image dans un produit multimédia à diffusion mondiale :

150 $ x le nombre estimé d’images à inclure dans le produit

Formule pour les textes :

Selon les droits moyens payés aux rédacteurs par la redevance Access Copyright pour les droits de transmission/reproduction sur Internet.

375,10 $ par 500 mots évalués pour le produit

Formules pour les séquences audio et vidéo :

Selon les droits de licence commerciaux, en tenant compte de la grande variation des tarifs associés à l’utilisation sur Internet.

8,30 $ par minute (clip audio) et 30 $ par seconde (clip vidéo)

Marketing

Bien que le Musée virtuel du Canada (MVC) n’investisse pas dans les coûts liés au marketing et aux communications, l’institution principale peut accroître le mérite de sa proposition si elle démontre des efforts de marketing et de communication. La valeur de ces efforts devrait figurer au budget, sous les contributions (en nature ou financières) de l’institution principale ou de tout autre participant au projet.

Sans s’y limiter, les activités de marketing et de communication suggérées comprennent :

En ligne :

  • optimisation pour les moteurs de recherche et marketing pour les moteurs de recherche
  • partage, mobilisation et promotion par l’entremise des médias sociaux
  • promotion dans les bulletins électroniques (avec hyperliens)
  • bannières publicitaires sur des sites externes

Hors ligne :

  • communiqués de presse et bulletins
  • campagnes publicitaires dans les médias
  • activités de lancement (cérémonies, réceptions, etc.)
  • création et distribution ciblée de matériel promotionnel
  • présentations du contenu  du produit en ligne dans les écoles, lors de rencontres des membres de l’institution, et aux visiteurs et autres groupes
  • commandites

Une proportion de 70:30 pour les activités en ligne est recommandée. Dans tous les cas, les activités doivent reconnaître le MVC et lui donner de la visibilité.

Date de modification : juin 2020